la vie d'un burner out

18 octobre 2018

Jeudi 18 octobre

Jai rendez vlus a la medecine du travail le 30 octobre prochain, devinez où ? Sur mon ancien lieu de travail. Chercher l'erreur. J'ai eu beau expliqué qu'il me sera très difficile de mettre les pieds dans mon ancien boulot. Cela n'a pas l'air de les géner. Du tout. J'ai redemandé par email, en envoyant tout mon dossier car elle n'avait rien !!, pour aller sur un autre lieu de rendez vous. Pas de nouvelles pour le moment.
Sinon arrêt jusqu'au 17 janvier 2019. Après, je veux travailler car salaire baissera de moitié. Merci à mon employeur de faire traîner les choses !!! Mon docteur m'a fait un certificat comme quoi il serait bien que je travaille dans le 44 et plus dans le 17, pour une question de santé évidente. Papier envoyé à médecine du travail.
Bon, si je dois me rendre sur mon ancien lieu de travail pour rendez vous cela va m'être très difficile. J'attends réponse, avec un peu de chance !!!
Vive l'administration et son humanité.

Posté par triomino à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 octobre 2018

Vendredi 5 octobre 2018

Le rapport de ma dernière expertise psy du 20 juin a été envoyé le 21 juin à mon employeur. Depuis le mois d'août , je demande à mon employeur de me l'envoyer comme c'est la loi. Aucune réponse !! 

Je comprends pourquoi pas de nouvelles de mon employeur (ehpad). Commission de réforme le 14 septembre ou employeur demande juste si maladie professionnelle consolidée et le taux d'ipp. Le reste , l'humain quoi, ne l'intéresse pas. Il pense que je vais certainement que je vais pouvoir reprendre mon travail (demande de mittant thérapeutique par psychiatre) au même endroit. Je sais que si tel est le cas, dès le 1er jour, je rechute.

Bon, je vais poser moi aussi mes questions à la commission de réforme.

Voila courrier envoyé a commission de reforme. Je demande :
- reclassement avec reconversion dans mon nouveau dpt le 44 et non le 17, boulot d'avant ou
- mise à la retraite pour incapacité ou
- licenciement pour inaptitude
J'en profite pour dmder aussi si perte de salaire, comment faire et aussi pour le rbrsement de mes km expertises psy et entretiens psy et ce, depuis 2 ans

 

C'est parti pour la commission de réforme ce matin à la rochelle.
Mon avenir pro se dessine de + en +
Pas ma vie, elle, elle est à moi !!
Belle journée!

 

Decision de la commission tombée

-inaptitude totale aux fonctions danimateur . Yes
-reclassement avec reconversion à mettre en place avec médecine du travail. Yes je vais rester dans le 44
- remboursement psy. Yes

Euhhhh maintenant que va décider mon cher employeur ehpad??

 

Bon beh voilà, je dois retel médecine du travail lundi matin pour avoir le docteur qui m'avait rencontré au début de mon burn out. Yes.
Par contre, plus de voix au tel et mal à la jambe....bizarre...bizarre...un reste de burn out ??? Non !!!!

Posté par triomino à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2018

Samedi 25 aout 2018

Bonjour à tous . Nous sommes retournés 2 jours où nous vivions avant mon burn out pour raccompagner un copain à notre fils. Les 2 journées se sont bien déroulés. J'étais bien chez eux.
Je suis parti en sachant ce que je voulais et ne voulais pas.
Je voulais rester chez eux, ne croiser personne à l'extérieur et surtout ne pas me rapprocher de mon "ancien" boulot. Chose faite pendant ces 2 jours. Piscine et jaccuzi chez les amis. Le pied !!!
Et lorsque nous sommes revenus à la maison, mon fils nous a dit "cela fait du bien de revenir chez soi!!"
Je l'aime et je les aime mes chėris.
Je ne guérirai pas de mon burn out, je vis avec ici et maintenant et je le gère. Belle journée à tous !!

Posté par triomino à 07:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2018

Jeudi 16 aout

La vie est belle
Je moccupe de moi de ma famille comme un mari comme un pere. Jaide de tps en tps un ami histoire de sortir de la maison.
Je vais bien.
Mon employeur fph ne me donne aucun signe de vie. Je me reconstruis tous les jours encore en ecrivant et en marchant. Pour le moment je ne lis plus. Je bloque sur le livre de sabine bataiile "reussir son retour au travail". Donc je lis une voire deux pages et jarrete. Encore trop tot pour moi.
Jai de plus en plus confiance en moi et je maffirme. Je suis enfin moi et plus le herve gentil qui disait oui a tout , qui courrait pour aider les autres en general et mon boulot en particulier.
Je suis moi et jen suis fier

Posté par triomino à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2018

Lundi 6 aout

Je parlais hier soir autour de lapero avec ma femme et une amie qui me questionnait sur mon burn out.
Je ne me souvenais quau debut de mon burn out, les semaines ou je passais mon temps a dormir, je faisais des reves loufoqyes sur le boulot bien sur et je reveillais ma femme pour lui en parler pendant des heures...et apres je redormais!!

Posté par triomino à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 juillet 2018

Jeudi 5 juillet

le burn-out est un mauvais microbe
il vous mange la nuit et le jour
le burn-out dit merci au patron grâce à lui
le burner est out

trop bien faire
perfectionniste
aider tout le monde
moi j'étais animateur en EHPAD mon employeur ne se souciait pas beaucoup du bien-être des résidents ni du personnel ni des familles d'ailleurs
alors je compensais en aidant
en apportant mon soutien
à tout le monde
j'aidais j'aidais j'aidais
qui m'aidait ??
et je me suis perdu...
perte de mémoire, ne plus dormir, penser au boulot nuit et jour, démangeaisons, mal au crâne, la vue floue, irritabilité, dhiarrée, pleurer, manger, manger, boire, boire
et toujours aider aider aider aider
et qui m'aidait??

et un jour, plus rien
corps inerte sur le lit pendant 3 semaines dans le noir.
plus l'envie de boire, de manger
plus rien.
dormir dormir dormir.
ne pas parler, pas de bruit
dormir dormir dormir

médecin ne comprenait pas.
ma femme ne comprenait pas.

je brûlais de l'intérieur, allongé et immobile.
je sentais mon coeur s'éteindre petit à petit.
plus rien n'avait d'importance à part dormir dormir.

était ce la fin ? ma fin ?

sans ma formidable femme, je serai mort au bout de 3 semaines.

elle m'a OBLIGE à boire de l'eau, à manger un peu au début. j'avais perdu 20 kgs.

je ne parlais pas. plus de sons sortaient de ma bouche. par contre écrire, écrire et écrire. lire, lire et lire. marcher, méditer.
ne voir personne.

grâce à ma femme et les psychologues, j'ai pu survivre pendant 7 mois.
j'aime ma femme. c'est la seule personne que j'ai pu supporter.
amis, familles plus d'envie.
être tranquille chez moi.
la paix, pas de bruit. le calme.

et décider de déménager au bout de 9 mois pour enfin vivre normalement. sortir de chez moi. recommencer à parler à des gens que je ne connaissais pas. aller faire des courses. accompagner mon fils à l'école.

et quelques mois plus tard, revoir les vrais amis. et encore après, la famille.

aujourd'hui : plus de 2 ans déja en burn out. encore du mal à supporter les gens. toujours vite fatigué.

merci au patron
le burner est out

5 expertises psychiatriques.
aucune décision du patron

en tout cas,
ce boulot est fini pour moi
ce département est fini pour moi
mittent thérapeutique pour moi

aujourd'hui
ici et maintenant
j'aime la vie
merci ma femme
merci mes enfants
merci mes psychologues
merci rpbo
merci la vie

Posté par triomino à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2018

Mercredi 4 juillet

Ma 5eme expertise psy demandée par mon employeur a eu lieu le 20 juin dernier.
Donc réexpliquer une 5eme fois le tout depuis le début. Pour lui, et après en avoir parlé ensemble, son bilan est que je sois déclaré inapte à mon poste d'animateur et que je reprenne en mittent thérapeutique.
C'est exactement ce que je veux. Par contre, comme je lui ai dit, je ne pourrai pas retourner à marennes ou rochefort.
Que va proposer mon employeur ? Affaire à suivre.
Ici et maintenant , je vais bien. J'arrive à gérer mon burn out quand il y a trop de monde autour de moi. Je me mets à l'écart et je me concentre sur le présent et le positif.
Le matin c'est toujours promenade, respiration et paroles positives. L'après midi, je sens que je suis fatigué ++ donc j'essaye de me reposer pas toujours évident avec petite famille. Sinon je profite du calme le soir quand tout le monde dort.
Pour le travail, il me stresse moins. Je commence à faire la part des choses et lorsque j'y pense j'arrive à relativiser. Yes
J'attends toujours les indemnités depuis 2 ans.
Sinon je vais bien. Je dis ce que je pense et je sais dire non. Je profite de ma nouvelle vie, de ma petite famille et je vis pour moi et pour eux. Le travail retrouvera sa place en 2nd plan plus en 1er plan comme avant.
J'aime la vie.
Avec tout ce que j'ai écrit, j'ai très envie d'écrire un livre. Tout mettre en ordre sur mon blog et écrire.
Affaire à suivre.


Posté par triomino à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2018

Lundi 4 juin

Lettre à Madame S.

Au départ , je voulais vous écrire une lettre en vous expliquant ma vie depuis plus de 2 ans maintenant.

Cependant je souhaite juste passer à autre chose et j'ai l'envie d'avancer sur mon chemin personnel et professionnel. Je sais que plus jamais je ne reprendrai ce travail et que, rien qu'à l'idée de penser à un nouveau travail, je suis fatigué.

Le monde en général me gêne encore et je pense qu'il me gênera encore longtemps.

Ce burn-out m'a complètement changé .
Il a changé mon regard aussi sur les autres.
Par contre, il m'a permis de retrouver mes priorités : moi, ma femme et mes enfants. Même si j'ai parfois du mal avec leur présence.
Je vous souhaite une bonne continuation.

Belle vie.

Posté par triomino à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2018

12 mai 2018

Enfin des nouvelles de mon employeur hier matin.
Bon pas pour me rembourser mes frais ou decider de me mettre a la retraite.
Non, juste pour me convoquer a une 5eme expertise psy avec un 5eme psychiatre different. Et, cerise sur le gâteau, le rendez a lieu a 3 heures de chez moi ; alors que les deux derniers avaient eu lieu dans le 44 où je réside actuellement. Chercher lerreur.
Un 5eme psy different, avec cela il y a un bon suivi !!!! Je dlis reexpliquer à chaque fois les causes de mon burn out . Et cela moppresse, jai le souffle coupé.
Je crois ke mon employeur se fiche completement de mon etat actuel et il prefererait que je demissionne. Trop facile.
Ce boulot a failli me tuer. Et encore aujourdhui apres 2 ans, jen perçois les troubles. Le monde me derange encore. Je me vois mal reprendre le travail ici et maintenant ou alors a mittent. Cependant un travail ou il ny aura pas trop de social ou pas beaucoup.
Je dois vivre normalement , comme me dit ma femme. Cependant ce burn out est comme une épée damoclès sur ma tête et je dois tous les jours encore me debattre et me remettre en question.
Cela se ressent aussi dans ma vie familiale ou jai du mal a accepter la présence de mes enfants. Je les aime cest lessentiel et je madapte a ma vie de père.
Ici et maintenant je suis bien dans ma maison. Promenade le matin, jeux et lapres midi sieste pour bebe, film pour grand et pour moi tps calme.
Pas toujours facile pour moi la periode des vacances, cependant je gère, nous gérons avec ma femme. La vie est belle. Je suis heureux de vivre aupres des miens.
Et je ne minquiète plus du regard des autres et de leurs questionnements.
Je suis moi, je vis sereinement le moment présent. Et cela me va. Je dis ce ke je pense. Je ne me cache plus. Je dis ce ke je ressens. Cela fait du bien.
Bon des fois, je suis un peu cru !! Ma femme pour cela veille encore.
Je laime et ce putain de burn out de merde nous aura encore plus rapproché avec aussi la naissance de notre 3eme enfant.
Que du bonheur !!!

Posté par triomino à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2018

17 avril 2018

Eles sestompent avec le temps a force de meditation. Cependant jen suis a 2 ans darret et elles sont toujours la et ici et maintenant je sais a peu pres les gerer
2 ans de burn out et javance a petits pas. Les seances chez la psy mz font du bien. Toujours ce travail ki me ronge et ses consequences sur moi et mon entourage. Trop de gens mindisposent encore. Lorsquil y a du monde chez moi, cela me gene.
Heureusement ce nest pas souvent.
Est ce une vie normale pour moi et mes proches ? En tout cas e sais que ici et maintenant je gere et japprends a gerer ses emotions ki sont la et ki mont bouffėes. Javance doucement en sachant bien que lepee du burn out sera au dessus de moi encore un bon bout de temps.
Cependant je maffirme, jose dire non dire ce que je pense. Ne pas me laisser bouffer. Etre moi, enfin moi, tout simplement.

Posté par triomino à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2018

Mardi 10 avril

Ici et maintenant je suis bien
promenade ce matin avec mon bébé au son des vagues et avec une musique de méditation
que du bonheur en regardant la mer
une émotion de bien-être et de plaisir Ma envahi j'étais bien
le présent me va très bien

Posté par triomino à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2018

Mercredi 4 avril 2018

Pas de nouvelles de lemployeur et du syndicat pour les remboursements. Je vais bien sinon. Je continue promenade le matin et lapres midi pendant sieste du bebe, je medite je lis et je me repose aussi.
Gros week end dernier avec la venue de nos anciens voisins et leurs 2 enfants. Et la venue damis des parents. Ces derniers ne sont pas restes longtemps. Quant aux autres, dimanche soir je commençais a fatiguer. Cependant un bon week end a revoir de vrais amis ki ne posent pas de kestions et respectent notre nouvelle vie. Comme nous, nous les respectons aussi.
Pour la visite de locearium, elle sest faite sans moi car enormement de monde. Il ne faisait pas beau. Donc jai garde bebe trankille a la maison.
Je vais renvoyer email a la direction.
Oui . Mon arret va jusquau 22 avril.

Posté par triomino à 14:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2018

Samedi 24 mars 2018

Malgre des relances a mon employeur, toujours pas de nouvelles des remboursements. Ma femme a repris le boulot et donc pas de possibilite de voir psy depuis 15 jours. Jespere que je vais pouvoir le mois prochain.
Je fais meditation en me promenant le matin et jessaie aussi lapres midi pendant que bebe dort.
Je viens de minscrire sur twitter
@burner out 44
Cela me permet dechanger avec des personnes sur le burn out. Ici et maintenant ca me fait du bien.
Jaimerais trouver une solution pour mes frais. Jai contacte syndicat du ch de la rochelle. Pour le moment pas de nouvelles. Ils sont en pleine greve nationale et ils ont raison. La foule mindispose toujours alors je dis mes pensees et mes interrogations sur tweeter.
Je vis tranquille en gerant les rencontres que je peux faire en me promenant. Je ne dis plus bonjour et je vis moi et ma famille.
En debut de semaine, il y a eu des travaux a la maison, donc du monde. Resultat fatigue ++ alors respiration et meditationet surtout prendre le temps
Jaime la vie

Posté par triomino à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2018

mardi 13 mars

toujours pas de nouvelles de mon employeur quant aux remboursements. Un jour peut être.

A part cela, je vais bien. Ma femme a repris le travail depuis début mars. le grand vient de reprendre l'école. Et moi, je m'occupe de mon bébé. C'est un pur bonheur de s'en occuper. Elle sourit tout le temps. Nous accompagnons le grand à l'école le matin et nous retournons le chercher après la sieste. 

Je suis hyper heureux de m'en occuper, chose que je n'avais pas pu faire pour le grand car je travaillais. Et quand je dis je travaillais, je travaillais trop ça je le sais bien.  Au moins, maintenant, je prends le temps de vivre et de m'occuper de mes enfants et de ma femme. Et j'en suis heureux. promenade le matin, sieste pour bébé l'après midi. que du bonheur. Dans un paysage magnifique avec la mer d'un côté et les salines de l'autre.

Je profite de l'instant présent. Le passé est derrière moi et le futur ???? le présent, je suis bien ici et maintenant. respiration et petite méditation tous les jours. Le jour ou j'aurais des nouvelles de mon employeur, je gèrerais en conséquence. Pour le moment, je profite de la vie et elle est belle la vie.

Posté par triomino à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2018

lundi 12 mars

Aujourd'hui lundi, je viens de renvoyer une xième demande pour le remboursement de mes frais km. Tout d'abord, ceux en lien avec les expertises psychiatriques demandées par l'employeur et ensuite en lien avec mes rendez-vous psychologiques. Toujours pas de nouvelles. vive l'administration et la fonction publique hospitalière. Je crois que je n'existe plus du tout pour eux. Si c'est le cas, j'aimerais bien ne plus exister du tout et ils ont qu'à me virer.

Quoi faire pour se faire rembourser, comme la loi le stipule ? J'ai contacté un avocat et ce dernier n'est pas sûr que je serai remboursé !!!!!! chercher l'erreur

Alors comment faire ? payer un avocat qui n'est pas sur du résultat ou envoyer des emails à l'employeur. La 2ème solution sera plus économique.

Alors je renvoie !!

Posté par triomino à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2018

jeudi 8 mars

ici et maintenant je vais bien. je me promène toujours seul ou avec mes amours. le fait de voir la mer me fait du bien. je fais mes seances de respiration tous les jours, je me connecte à la mer et je suis heureux. je vis sereinement entouré de mes proches.
ma femme a repris le travail debut mars. gros stress avant pour elle. maintenant elle va mieux.le bebe reagit bien. elle attend sa maman pour faire la tetee.
quand je sens une inquietude, je respire tranquillement, je pars dans mon lieu secret et je vais mieux.
pour le boulot, la psychiatre preconise arret jusqua fin mai.
je moccupe de ma famille. je vis pour moi et pour eux.
je vois toujours psychiatre avec la therapie emdr. jai encore du boulot. je vais bien. des flashs me reviennent par moment du boulot, de mon petit qui a subi ainsi que ma femme mon burn out en pleine figure. je travaille cela pour aller mieux pour moi et pour eux.
jai vu mon frere et ses enfants pendant 2 jours. cela sest bien passe. mon frere me croit malade. quelque part je le suis.
mon refuge est ma maison je my sens bien. la semaine ou jai vu frere jai aussi vu amis et soeur. jetais claque a la fin de la semaine et tres fatigue. difficile pour moi de voir "tant de monde" a la suite....et ils etaient chez moi. bon ils dormaient ailleurs heureusement. le monde, le cri des enfants. le bruit mindispose encore beaucoup et je suis bien chez moi. cest mon cocon, mon refuge et je veux pouvoir y faire ce que je veux.

Posté par triomino à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2018

mercredi 31 janvier 2018

un long mois de janvier sans nouvelles de l'employeur. ça aurait été étonnant. Le mois s'est bien déroulé largement plus de moments heureux que malheureux. quand je promène Eloann, je prends le temps de respirer et de réciter mes paroles positives.
avec la psy nous avons parlé du rendez vous du 13 decembre avec expert psychiatre au ch de st nazaire. un moment très dur. nous attendons son rapport . je ne sais pas ce quil faut a lemployeur pour comprendte que le social est fini pour moi. ils attendent que ma maladie professionnelle ne le soit plus pour me payer qua moitie et me forcer a la demission peut etre ????
cest bien imputable au service et vu comment jai rėagi le 13 12, ce nest pas fini.
meme a mes rendez vous avec avocats lorsque je parle de ce qui mest arrivé je suis burné de nouveau.
cependant jai des moments heureux, je profite de linstant prėsent.
je cherche du boulot en detachement pour pouvoir reprendre . je suis en arret jusquau 22 avril 2018 .
la je regarde mon bebe dormir et jm ce moment. elle a du mal a dormir sans nous. il est vrai quelle a sa maman et son papa a la maison. ma femme recherche du travail. je crois que mon employeur na pas compris ou ne veut pas comprendre tous les boulversements que cela a créé dans ma vie, dans la vie de ma femme de mes enfants. je sais bien quil fallait que nous partions sinon je ne serai plus la aujourdhui. cependant je culpabilise par moment davoir imposé à mes proches ce changement de vie. plus de maison plus de jardin plus de balancoire.
maintenant cest apart.
il y a heureusement les promenades les nouveaux amis locean atlantique les jeux exterieurs les manifestations.
je suis heureux, nous sommes heureux . cependant jai tout boulversė dans la vie de mes proches. et je ne pense pas que mon employeur sen rende compte. jai le cou qui me gratte....
ce boulot ma bien flinguė et nous a obligé à tout recommencer. nouvelle vie, nouvelle ecole, nouveau boulot ensuite.
lavantage cest que nous savons quel boulot nous ne voulons plus faire.
jaime ma femme jaime mes 3 enfants meme si cela mest difficile parfois de leur imposer tout ceci.
et 2 ans apres je suis encore dedans. vive le social, vive le public !!!!!
linstant present me va tres bien. je lis la meditation du jour tous les matins avec gabin. je continue a lire le livre de mme bataille avant de mattaquer au suivant. je cherche quel genre de boulot je pourrais faire. jai du mal a trouver. cela viendra.
je regarde mon bebe dormir. elle est nee dans mon burn out. je veux une vie belle et paisible pour elle, gabin. je leur dois bien ça à mes enfants aussi. cela ne doit pas etre facile pour gabin davoir un papa a la maison qui ne travaille pas. par contre il a un papa heureux qui laccompagne a lecole , qui parle avec lui, qui rigole avec lui, qui lui apprend jour apres jour et comme je peux a etre un enfant epanoui et serein. . je laime et je lui envoie mon amour tous les jours ainsi qua eloann et ma cherie.
allez demain je tel pour avoir des nouvelles de mon bilan psychiatrique du 13 12 dernier car jai envie de passer a autre chose. ce serait plus simple dans le privé je pense. cest comme ca!!!
et il faut que jarrive a plus mediter aussi. cela me fera aussi du bien.

Posté par triomino à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2018

01 janvier 2018

Le burn out n'est pas une dépression comme vous le dites ; cependant il vous bouffe à petits feux et surtout à grands feux à cause d'un travail qui vous a littéralement usé jusqu'aux os. Bientôt 2 ans et je n'en suis pas encore sorti. Ce burn out m'aura complètement changé et je crois qu'il restera en moi encore pendant de nombreuses années.

Sinon je vais bien, j'attends avec impatience que mon employeur me licencie ou me dėtache de la fph pour trouver un boulot sans social surtout et que je puisse faire vivre ma famille.

Pas dans le social c'est sûr.

Mon cher employeur a jugé bon de me faire une expertise psychiatrique dans un centre hospitalier où il y a un ehpad aussi. C'est là ou je me dis qu'il ne connaisse rien au burn out.

Le burn out s'est rappelé à moi direct. Tremblements , suffocations, plus de voix. La psychiatre n'a pu que valider, enfin je l'espère, ce burn out dû à mon travail et à la complète ignorance de mon employeur de ce qu'est le burn out. D'ailleurs, je me suis fait plaisir en leur envoyant le 1er livre de Mme Bataille "se reconstruire après un burn out ". Elle devrait proposer des formations en ehpad car je suis à peu près sûr que l'employeur n'a pas jugé bon d'expliquer ce qu'ėtait le burn out à ses salariés. Et de nombreux collègues doivent se demander ce qui m'est arrivé et ce qui leur arrive pour certains d'entre eux.

En tout cas, et bizarrement, pas de merci pour le livre !!!!

Personnellement et familialement, je suis heureux. J'ai repris ma place de mari et de père et cela me va. Le reste va se faire progressivement.


Posté par triomino à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2017

mercredi 13 decembre 2017

je suis a mon expertise psychiatrique au ch de st nazaire.
difficile lattente. jentends parler de patients, dhopital de jour. dur dur. je pleure. souffle court.
allez respiration inspiration expiration
le fait de me retrouver dans un ch ou cela me rappele ehpad, tres dur.
en tout cas bon exercice pour me rappeler si besoin que ce travail est fini pour moi.
je me sens vraiment mieux loin de tout ehpad et loin du social.

Posté par triomino à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2017

vendredi 27 octobre

je vais bien. nous sommes chez les beaux parents et je vais bien. nous travaillons, nous discutons, nous rigolons et je vais bien. heureux de vivre ma vie avec ma femme et mes enfants. heureux dapprecier linstant present.
ici et maintenant jaime la vie et mon bonheur rejaillit sur mes proches
le weekend dernier, une aie est venue avec sa fille. elles ont dormi a lapart. jetais bien. jai pu aussi expliquer mon burn out, les moins et les plus maintenant.
je suis bien. je suis bien en petit groupe. je sais maintenant que je ne reprendrai pas un travail au contact de public quel quil soit du plus jeune au plus age.
tout cela a cause dun travail qui ma
bouffe a cause de mon envie davoir voulu aider les residents les familles et les collegues car la direction ne faisait rien. profit profit argent au lieu du bien etre
cest comme ca. je suis bien ici et maintenant. japprecie la vie. mes priorites sont moi, ma femme et mes enfants. je suis bien. jaime la vie. je vis pour moi et mes proches.
le dernier rapport de lexpert psychiatre de juillet dernier corrobore mes dires. plus ce travail en relation avec le public. encore sous le coup du burn out severe.
je suis heureux jaime la vie je veux la sante parfaite jai confiance en moi.
heureux de vivre et de continuer ma vie pleinement et sereinement


Posté par triomino à 07:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]