31 mai 2016, 01 septembre 2017 : burn out sévère.

Du boulot de fait en plus d'un an, du travail de fait seul avec ma chérie, ma psy. Et encore aujourd'hui, je bloque sur la foule. Je crois que je vivrais avec mon burn out tout le reste de ma vie. Malheureusement, ma femme et mes enfants aussi. Alors à moi, d'aller mieux et de me retrouver pleinement afin de faire rejaillir sur ma femme et mes enfants le bonheur que j'ai en moi et le bonheur qu'ils méritent toutes et tous. Je leur en ai fait assez bavé comme ça, encore aujourd'hui. Je les aime.

Le boulot à trouver est un boulot ou je suis seul ou deux ou trois. Un boulot tranquille avec le salaire qui tombe à la fin du mois, sans prise de tête. Pas de social, pas de discussion, pas de solutions à trouver ; juste mon boulot à faire, j'embauche, je débauche et c'est tout.

Aujourd'hui, je vais mieux, je me sens mieux. Juste cette foule qui m'opresse, surtout dans un lieu confiné ou fermé. C'est comme ça. 

Je me suis gratté le cou un peu, les bras aussi aujourd'hui. Cependant je vais mieux qu'hier et surtout qu'avant hier. 

Rentrée scolaire la semaine prochaine pour les enfants. La journée plus calme et tranquille, ainsi cela laissera la place à plus de méditation, à la promenade, à la discussion tranquille avec ma chérie sans des "interférences".