email envoyé ce jour à Hugo :
Heureux d'avoir de vos nouvelles aussi.
Je veux bien vous croire qu'il est difficile de tout pallier entre votre travail et le mémoire. D'ailleurs, je suis bien sur preneur de la lecture de votre mémoire, et cela sera avec plaisir.
C'est un thème bien particulier que vous avez choisi et certainement pas évident à traiter.
Cependant, vu les emails échangés, je vous vois comme une belle personne positive et enthousiaste. Donc je ne suis pas inquiet pour votre soutenance.

Pour ma part, j'ai rendez-vous à midi avec ma psy. Nous continuons les séances d'emdr. Cela me fait du bien.
Nous travaillons sur mon travail bien sur et aussi sur la relation avec les autres.
J'ai encore des soucis pour affronter la foule dans un endroit confiné. J'en ai eu l'exemple récemment à l'occasion de la visite de l'océarium du croisic.
Beaucoup de monde et j'ai paniqué. Mon caractère à changer. J'ai rouspété mon fils qui faisait la tête pendant la visite. Ma femme a eu juste le temps de me dire qu'il était anxieux lui aussi vu la foule, j'ai pris min fils au cou , j'ai dit àma femme que nous les attendons dehors et nous sommes sortis. Au passage, j'ai rouspété une personne qui ne se poussait pas assez vite !!!
Donc j'ai encore un peu de boulot. Je sais bien que ce burn out me suivra longtemps.
Sinon la vie est belle, j'aime la vie. J'ai hâte de reprendre un travail ; pas dans le social bien sur.
Je revois les gens petit à petit et en petit groupe. Je vois mes parents pour la 1ere fois depuis le 31 mai 2016 en ce moment pendant 4 jours. Cela se passe bien. Mon père ne pose pas trop de questions et ma mère pose des questions à ma femme quand je ne wuis pas là. Ma chérie fait exprès ensuite d'en reparler quand je suis là. Cela permet de leur expliquer notre mode de vie, en sachant que je n'ai pas vraiment l'impression qu'ils comprennent vraiment notre vie depuis l'année dernière.
C'est comme ça, cela ne me dérange. Ils ont leur vie et nous avons la notre. En tout cas, ici et maintenant je leur parle d'adulte à adulte. Il était grand temps et cela m'enrichit énormément cette expérience et toutes les autres aussi bien sûr.